Indian Scout - Essai

Publié dans Vroom

 

 Indian

 

 Si j'avais imaginé un jour rouler en Indian ! Cette emblématique marque américaine, plus ancienne encore que Harley-Davidson, a produit des motos de légende mais a aussi tristement disparu dans les années 50. La Scout était son modèle le plus populaire, écoulé à l'époque à 40.000 exemplaires. 

 Ce n'est qu'en 2004 que la firme est rachetée et que naissent de nouvelles motos Indian.

Voici donc la nouvelle Scout, une "petite" 1200cm3. Petite par son gabarit, elle affiche 255kg sur la balance avec un centre de gravité très bien placé. Assez courte pour un custom, on est assis très bas et elle vous met tout de suite à l'aise, les pieds en avant et le dos presque droit. Je n'ai pas l'habitude des customs mais ça ne m'a posé aucun problème.

Je la trouve plus belle qu'en photos, elle a un style vraiment original. Un petit air de bobber avec ses gros pneus et son arrière tronqué, mais aussi une ligne tendu qui rappelle un peu le V-Rod de Harley. Adios le classique twin à ailettes refroidi par air, ici le refroidissement liquide est complètement assumé avec son carter qui semble taillé dans la masse. Le compteur également est bien vu, sur la partie analogique les graduations montent régulièrement jusqu'à 120 km/h puis se resserrent jusqu'à 200 km/h. Une partie digitale permet d'afficher un compte-tour, le rapport engagé, les totaliseurs, etc. Les finitions sont simplement parfaites, c'est un superbe objet qu'on ne se lasse pas de détailler.

Mais puisque que c'est un objet qui roule, contact ! Avec son double arbre à came en tête et ses 4 soupapes par cylindre l'engin développe pas moins de 100ch, affiche un couple 9,8 daN.m à 5 900 tr/min et se paye le luxe d'allonger à plus de 8000 tours ! Il permet d'enrouler tranquillement entre 2000 et 4000 tours, les double pots d'origine offrant un joli bruit de custom, et si le besoin s'en fait ressentir il permet d'aller chercher les 100 chevaux un peu plus haut dans les tours à la façon d'un power-cruiser. La garde au sol est suffisante pour un engin de ce type et le freinage Nissin, même s'il manque de mordant se révèle très efficace, avec en plus l'ABS de série.

C'est en mode cool que je l'ai trouvé le plus sympa, ça tracte fort à tous les régimes, et à vrai dire je trouve le moteur trop linéaire pour être vraiment amusant en attaque. C'est peut être son seul défaut: il permet l'arsouille, mais sans procurer de réelles sensations. 

Pour ceux que ça tente la Scout coûte 13.000 euros et, victime de son succès aux US, il faut compter pas moins de 6 mois pour la réceptionner.  

 Merci à Guichard Moto pour leur accueil très chaleureux et le prêt de cette Indian ! 

 

e-max.it: your social media marketing partner