AtoPhotos

Népal

Bhaktapur

14 avril 2018

14.04.2018, Baktapur.

Un peu de marche de bon matin, sacs sur le dos, pour rejoindre la gare routière, et embarquer dans un bus local (tous les bus touristiques étant pleins) en direction de Katmandou. La route est complètement défoncée, on met sept heures pour traverser les montagnes. Puis une demi-heure de plus pour rallier Bhaktapur, une ville médiévale dans la vallée de Katmandou.

C’est dans cette petite ville que les festivités du nouvel an sont les plus marquées, avec notamment des combats de chars dans les rues. Il y a foule, des népalais de tout le pays viennent ici pour faire la fête et les ruelles sont étroites. Les places sont saturées de monde et de musique. Des escadrons de CRS népalais sont en attente, en prévision des traditionnels affrontements entre les jeunes et la police pendant la nuit.

Un immense mat est abattu au milieu d’une place en début de soirée, là je n’ai pas franchement compris les règles du jeu, puis l’énorme char en bois des vainqueurs traverse lentement la foule en réclamant les encouragement des spectateurs. Les chars sillonnent les rues de Bhaktapur toute la soirée, l’ambiance est électrique (et un peu alcoolisée) mais reste globalement familiale et très sympa.

15.04.2018

Dans la matinée je fais une “visite guidée” de la ville, mais le guide en question se révèle plus soucieux de m’amener chez des artisans dont il doit être partenaire, je lui donne donc rapidement congé pour finir la visite par moi même.  C’est beaucoup plus paisible que la veille, et c’est un lieu très marqué par le culte. Au lever du jour des centaines de népalais font la tournée des temples et des autels pour y faire des offrandes (riz, fleurs…). La ville avec ses constructions anciennes et ses temples a été très marquée par le tremblement de terre de 2015, mais de nombreux monuments sont encore debout. Les autres sont encore en restauration. J’achète une poignée de souvenirs et j’écris quelques cartes postales.